Articles à lire sur le site de La Vie Quercynoise et Médialot


L’ensemble Corydon en tournée

4 concerts sont au programme.

Publié le 22 juillet 2017 sur Médialot

 

L’ensemble Corydon composé de Fanny Bénet (soprano), Pauline Dercksen (flûte à bec), Mathias Leclair (basson) et Albertus Dercksen (clavecin) existe depuis 2015 et a la particularité de jouer sur des instruments ou des copies de l’époque baroque dont ils sont les fervents défenseurs. L’origine du nom vient d’un extrait d’une cantate de Pepuch. Corydon est aussi une des premières œuvres qu’ils ont abordée. Pauline Dercksen joue sur au moins quatre flûtes différentes : soprane, ténor, alto, flûte en ré… allant de la renaissance au baroque. D’ailleurs comme elle le souligne les sonorités suivant les époques sont perceptibles : « Une flûte baroque a un son plus subtil alors que pour la flûte Renaissance la sonorité est plus rustique, plus puissante ». Mathias Leclerc possède un basson du style baroque français en bois d’érable. Pour la petite histoire celui-ci a été fabriqué dans l’Orne et le bois venait d’un noyer blond de Figeac... (Lire la suite)

 


Quercy-Montgolfière : Ô les ballons

Les beaux jours arrivent c'est l'heure de profiter des horizons lotois à perte de vue. Le bon plan original.

 

L’association Quercy-Montgolfière, sous la présidence de Robert Bourges œuvre depuis 1984 sur la commune de Castelnau Montratier et Sainte Alauzie. Il n’est pas rare de voir dans le ciel quercynois ou d’entendre le souffle si caractéristique des montgolfières tôt le matin ou en fin d’après-midi.

Robert Bourges après avoir plongé dans les océans et les grandes mers du globe (Pacifique, Atlantique, Caraïbes, Nouvelle-Calédonie…) s’est passionné au vol en ballon grâce à sa femme. C’est un baptême de l’air en 1981 qui les séduise. Conquis par cette discipline, pour Robert Bourges, il n’y a qu’un pas pour passer du fond des océans, à voler dans les airs. Il passe sa licence de pilote en 1982 et achète sa 1re montgolfière Adélaïde aux couleurs jaune-rouge-orange. Pour se faire la main il vole sur la région. Mme Fourniols, maire à cette époque-là, l’incite à monter une association. En 1984, Quercy-Montgolfière voit le jour, à ses côtés il y a aussi sa sœur Elliette Bourges. Pour le centenaire de Jules Vernes, en 1985, l’association fait sa première manifestation avec « Ô les ballons ». Puis durant quelques années les montfgolfiades ont animé le territoire mais ce genre de manifestation est très gourmande au niveau du budget, et surtout au niveau de la logistique. Alors à part des vols réguliers, les grands rassemblements se sont estompés. Lire la suite...